Vetpixel, site de téléradiologie vétérinaire français.
N’hésitez pas à contacter les imageurs de Vetpixel pour l’interprétation de radiographie, échographie, scanner, IRM ou scintigraphie.

Canine-Thorax : Un cas de pneumomediastin secondaire a une rupture tracheale chez un chien

Chien Husky âgé de 1 an, présenté pour détresse respiratoire d’apparition aigue, suite à une bagarre avec un autre chien. Examen radiographique latéral droit du thorax. De manière surprenante, on constate que les reins sont très nettement visibles ; leur contour, et particulièrement celui du pôle cranial est normalement difficilement visualisable. L’opacité qui borde les reins est gazeuse. De même, la masse intestinale est déplacée ventralement, par un espace rétropéritronéal de taille très augmentée et d’opacité gazeuse. Seul un pneumo-rétropéritoine peut expliquer ce phénomène. On note la présence d’une large bande radiotransparente située entre la peau et les muscles ventralement et dorsalement ; il s’agit d’un important emphysème sous-cutané. On peut observer dans le médiastin cranial la présence de la veine cave craniale, du tronc brachiocéphalique et de l’artère sousclavière gauche. Le bord dorsal de l’aorte est également nettement visible. Une structure tubulaire légèrement tortueuse est présente dorsalement à l’aorte ; il s’agit de la veine azygos. Ces vaisseaux ne sont normalement pas visibles, car ils se superposent au tissu adipeux/mous adjacents. Il s’agit donc ici d’un pneumomédiastin.

Cas Un cas de pneumomediastin secondaire a une rupture tracheale chez un chien
Voir les explications détaillées

Cas cliniques

Tous les cas

Notre activité

Vous aider dans l'interprétation d'examens d'imagerie ainsi que vous former sur des cas réels.